AccueilTechnologieComment s'assurer que ses enfants naviguent en toute sécurité sur le web...

Comment s’assurer que ses enfants naviguent en toute sécurité sur le web ?

De l’exposition à des images choquantes aux cyber-prédateurs, internet n’est pas un espace sûr pour vos enfants et adolescents. Ces derniers s’exposent à divers dangers et peuvent également exposer toute famille. C’est le cas s’ils téléchargent des programmes malveillants pouvant accéder à des données sensibles telles que les coordonnées bancaires des parents ou s’ils communiquent votre adresse de résidence.

Dans cet article, découvrez les moyens à mettre en place afin que vos enfants naviguent sur le web en toute sécurité.

Les mineurs face aux dangers de l’internet

Afin d’envisager une navigation sûre pour vos enfants mineurs, il convient de connaître les risques auxquels ceux-ci s’exposent lorsqu’ils utilisent internet. Parmi les risques les plus courants, il est ainsi possible de citer le fait de :

  • s’exposer à des images choquantes (de violence, de pornographique ou encore de comportements dangereux)
  • divulguer des informations personnelles (faille de confidentialité)
  • être victime de cyber-harcèlement incluant insultes, menaces, chantage pouvant mener à des situations dramatiques
  • être victime de tentatives d’escroquerie, de piratages de comptes, etc.
  • dépenser dans des jeux en ligne (y compris involontairement) en utilisant vos informations bancaires
  • développer une dépendance aux jeux vidéos
  • etc.

Comment protéger ses enfants des dangers encourus sur internet?

  •  Sensibilisez vos enfants aux dangers de l’internet

Ne négligez pas le pouvoir de la sensibilisation. Les enfants ont plus souvent tendance à accepter les règles lorsque celles-ci leur sont exposées clairement et expliquées.

Le dialogue ne se substitue pas aux autres mesures mais permet de responsabiliser l’enfant. Quel que soit son âge, celui-ci se sentira moins infantilisé qu’en se voyant poser des interdictions ou des restrictions sans aucune explication de votre part.

C’est en maintenant un dialogue ouvert avec votre enfant que celui-ci se sentira plus à l’aise à l’idée de se confier à vous, notamment dans les cas de cyber-harcèlement.

  • Définissez des créneaux d’utilisation d’internet

Limitez les temps de connexion en établissant des créneaux réalistes et applicables.

Il convient d’adapter le temps passé en ligne à l’âge de l’enfant. Un adolescent devrait ainsi être autorisé à passer plus de temps sur internet.

Durant les créneaux d’utilisation d’internet par votre enfant, veillez à rester proche. Il s’agit pour le mineur de prendre conscience qu’il reste un minimum sous votre surveillance.

Préférez également un lieu ouvert. Ainsi, ne laissez pas votre enfant utiliser l’ordinateur seul dans sa chambre mais préférez plutôt l’installer dans le salon, en votre présence.

  • Installez un logiciel de contrôle parental

La démocratisation d’internet et son adoption par une grande majorité de foyers, a très vite mis à jour la nécessité de contrôler l’activité des mineurs sur le web. Pour ce faire, des éditeurs de logiciels ont développé des solutions conçues pour passer au crible les sites et contenus. Cela permet de filtrer ou de bloquer la navigation sur tout site jugé dangereux ou inapproprié pour les enfants.

En tant que parent, ce type de logiciel vous permettra également d’avoir la main sur les jours et horaires de connexion. Les logiciels de contrôle parental comptent de nombreuses fonctionnalités et sont capables de parer à toute tentative de modification par l’enfant. Un mot de passe est en effet requis pour initier une session.

Depuis le tableau de bord d’un logiciel de contrôle parental, il vous est possible de déclencher une fonctionnalité ou de la modifier à tout moment.

L’avantage de ce type de solution est de vous permettre de protéger vos enfants des dangers d’internet tout en contrôlant leur temps d’écran.

Des solutions gratuites existent, d’autres sont payantes et proposent généralement des fonctionnalités plus poussées. Avant de vous pencher sur ce type de solutions, vérifiez que vous ne disposez pas déjà d’un contrôle parental via votre antivirus. La plupart des antivirus présents sur le marché proposent en effet cette fonctionnalité. Les FAI (Fournisseurs d’Accès Internet) incluent également un contrôle parental accessible depuis votre espace abonné.

N’hésitez pas à comparer les différentes offres afin de choisir les fonctionnalités qui vous intéressent le plus selon le niveau de contrôle désiré.

  • Activez le SafeSearch Google

Google étant le moteur de recherche qui domine le marché, il est également recommandé d’activer l’option SafeSearch.

De quoi s’agit-il? L’option Google SafeSearch vous aide à filtrer le contenu explicite afin de l’éliminer des résultats de recherche. Par contenu explicite, comprenez : les contenus à caractère sexuel explicite, les contenus violents et sanglants.

Pour activer l’option, rien de plus simple ! Procédez comme suit :

  • Rendez-vous sur https://www.google.com/safesearch
  • Activez l’option “filtre de résultats explicites”.

Une fois l’option SafeSearch activée, le contenu affiché dans les résultats de recherche est filtré pour toutes les requêtes. Le filtre s’applique sur toutes les requêtes : images, vidéos et sites web.

  • Restez vigilant

Peu importe les mesures que vous prendrez pour protéger votre enfant des dangers de l’internet, toutes peuvent présenter des failles. Aussi, nous vous recommandons de toujours rester vigilant et de vérifier régulièrement l’activité sur l’ordinateur familial.

Voici quelques idées qui vous permettront de vérifier que l’utilisation que fait votre enfant mineur d’internet est sûre et sans risque :

  Consultez l’historique de recherche de votre navigateur web

Vous verrez ainsi quel site votre enfant a consulté. En cliquant sur les liens présents dans l’historique, il vous est possible d’afficher les sites et de vous assurer que leur contenu ne soit pas problématique,

  Consultez la boîte mail de votre enfant

Si votre enfant dispose d’une adresse e-mail, vous devez en posséder le mot de passe. Cela vous permettra de vérifier ses échanges mais également ses inscriptions sur des sites ou des réseaux sociaux. Dans le cas où votre enfant aurait réussi à s’inscrire sur des réseaux sociaux pour lesquels il n’a pas encore l’âge requis, vous serez en mesure de supprimer son compte.

  Vérifiez l’activité de votre enfant sur les différents réseaux sociaux

Votre enfant est présent sur des réseaux sociaux pour lesquels il a l’âge requis, et avec votre permission? Sachant que les réseaux sont le terrain privilégié des cyber-prédateurs, nous vous conseillons de surveiller ses interactions afin de repérer tout échange suspicieux avec des inconnus.

En conclusion, les outils qui participent à sécuriser l’utilisation d’internet par votre enfant mineur semblent très utiles voire indispensables, cela ne remplace toutefois pas la vigilance des parents.

II est donc important d’utiliser les outils mis à disposition des parents dans le contrôle de l’activité de leurs enfants sur internet sans pour autant penser que ceux-ci vous dispensent de vigilance.

À lire